Développer un Dialogue avec votre Cheval [Video]

Gabi Neurohr Colt Starting - Establish Communication

Dans cet article j’explique en détails le premier groupe des "14 Préparations pour un débourrage éthologique dans le respect et sans mors".

Si votre objectif est d’avoir un cheval motivé, qui participe et communique, c’est votre point de départ.

Quand je prépare un cheval pour le débourrage, je veux être sûre d’être capable de communiquer avec lui. Autrement, je ne peux pas lui expliquer tous les nouveaux éléments.

Mon but est d’établir une communication sous une forme de questions-réponses, et qui vient des deux côtés. Cela me permettra de réellement inclure le cheval dans le processus.

Ça peut peut-être vous sembler un peu excentrique, mais une fois que vous aurez appris à lire les expressions du cheval, vous réaliserez à quel point ils essaient de nous parler.

Bien sûr, nous ne pouvons pas vraiment parler comme un cheval. Nous ne pouvons pas mettre nos oreilles en avant ou les coucher en arrière.

Nous devons établir une base de langage commune avec notre cheval. Pour y parvenir, j’aime commencer par utiliser un jeu appelé “Touch-It”. Plus tard, je vais demander au cheval de passer sur des objets simples pour développer et tester cette communication.

Exercise #1: Le jeu du Touch-It

Dans la vidéo ci-dessous, vous me voyez jouer le Touch It avec ma jument Arabe-Shagya de 8 ans, Salima. Je l’ai achetée en septembre 2017, elle était poulinière jusque là. Elle n’était pas débourrée, et j’ai commencé à la travailler au mois de novembre 2017. C’est une jument très sensible et qui monte facilement en pression.

Lorsque vous regardez cette vidéo, portez surtout attention au dialogue entre Salima et moi.

Objectif:

Vous pouvez demander à votre cheval de s’approcher d’un objet et de l’inspecter - de le toucher. Ce jeu se base sur la curiosité naturelle des chevaux. La plupart des chevaux vont l’apprendre très rapidement.

L’objectif n’est pas d’apprendre au cheval le tour de toucher un objet avec son nez. L’objectif principal est d’établir un dialogue, un jeu de questions/réponses.

“La communication, ce sont deux ou plus d’individus qui partagent une idée et se comprennent l’un l’autre.” - Pat Parelli -

Posez-vous ces questions :

  • Comment répond votre cheval à vos demandes?
  • Est-ce qu’il vous pose des questions en retour?
  • Quelle quantité de réflexes d’opposition/pas de réponses obtenez-vous?
  • Avec quelle légèreté votre cheval vous répond-il?
  • À quelle vitesse répond-il? Combien de malentendus avez-vous ?

Quels sont les bénéfices pour votre cheval ?

  1. il apprend le mot Jackpot lorsqu’il a fait quelque chose de bien
  2. il apprend qu’il peut trouver une solution à tout ce que vous lui demandez et avoir une grande récompense!
  3. il apprend à porter toute son attention sur une tâche spécifique et à se concentrer sur ce que vous lui suggérez
  4. il apprend à partir volontairement sur le cercle, à droite et à gauche, lorsque que vous l’envoyez vers un objet
  5. il apprend à aller de l’avant et à s’arrêter volontairement

Au final, ce petit jeu va créer une attitude positive vis à vis du “travail”. N'apprécieriez-vous pas votre travail beaucoup plus si vous aviez du succès dans tout ce que vous entreprenez?

Matériel nécessaire :

  • Licol
  • Longe de 3,7 m ou de 7 m
  • Stick et Cordelette éthologique
  • Cône, Cube d’obstacle, Pneu, Bâche, Parapluie, Pédestre, Tonneau...

Comment débuter?

Placez plein d’objets intéressants dans votre carrière ou dans le pré. Les objets attiseront la curiosité de votre cheval il voudra aller les inspecter. Si votre cheval est très curieux, vous pouvez simplement le suivre pour le premier ou les deux premiers objets.

Autrement, vous l’envoyez vers le premier objet. Indiquez avec votre main qui tient la longe la direction vers laquelle vous voulez que votre cheval se dirige et renforcez avec le stick vers l’arrière-train si nécessaire.

Comment envoyer votre cheval en avant

Soyez bien concentré et ayez une idée très claire dans votre tête - ne laissez pas votre cheval vous distraire. Vous devez déjà savoir sur quel objet vous voulez envoyer votre cheval avant de lui demander d’y aller.

À environ 5-7 m de l’objet, commencez à demander à votre cheval de s’arrêter. Faites passer votre stick sous la longe et pointez-le devant votre cheval. Détendez-vous et expirez en même temps.

Si ça ne suffit pas à arrêter votre cheval, commencez à secouer la longe jusqu’à ce qu’il s’arrête. Récompensez dès que votre cheval commence à regarder l’objet. Utilisez votre mot Jackpot avec une voix enthousiaste!

Comment arrêter votre cheval

Commencez l’exercice au pas. Dès que votre cheval commence à comprendre, passez au trot. Ça gardera le jeu intéressant et votre cheval restera mentalement engagé. Vous remarquerez que la communication entre votre cheval et vous se facilite et devient plus fluide après chaque Touch-It.

Ne cherchez pas à effectuer une tâche à la perfection, recherchez la qualité de votre communication! La perfection viendra avec la compréhension.

Que faire si les choses ne se passent pas bien ?

1. Votre cheval ne s’arrête pas

Assurez-vous de laisser savoir à votre cheval qu’il doit s’arrêter À TEMPS. Soyez prêt et demandez l’arrêt au plus tard 5 à 7 m avant l’objet. Expirez et souriez! Si vous gardez une énergie active, votre cheval continuera surement d’être actif lui aussi.

Si votre cheval ne s’arrête toujours pas, secouez la longe de haut en bas jusqu’à ce que votre cheval s’arrête, puis redirigez-le vers l’objet.

Une autre option est de laisser votre cheval passer l’objet, puis de désengager ses postérieurs et de le renvoyer vers l’objet. Vous devrez peut-être répéter quelques fois.

À un moment, votre cheval pensera “oh, cet objet doit avoir quelque chose de particulier!”. Il s'arrêtera et gagnera le Jackpot !

2. Votre cheval passe devant ou derrière l’objet

Vous êtes probablement trop près ou trop loin de l’objet. L’objet n’est alors plus naturellement sur la trajectoire de votre cheval. Évaluez la longueur de votre longe et la trajectoire de votre cheval. Cet objectif est au plus simple lorsque l’objet est directement sur la ligne de passage de votre cheval.

Et souvenez-vous : n’approchez pas l’objet vous-même, faites en sorte que votre cheval l’approche et le touche. Si vous vous approchez trop de l’objet, votre cheval s’en éloignera.

3. Votre cheval ne peut plus ne pas s’arrêter

C’est bien ! Pour un certain moment. Votre cheval a vraiment compris le jeu. Assurez-vous d’établir une communication pour l’arrêt, et de ne pas transformer cet exercice en tour de cirque. Il est maintenant temps de donner un autre tournant au jeu : on va s’arrêter - ou pas ! Si vous ne changez pas votre langage corporel et vos outils, votre cheval devrait continuer d’avancer.

S’il s’arrête quand même, utilisez votre stick avec rythme et augmentez dans vos phases jusqu’à ce qu’il avance de nouveau. Une fois que votre cheval peut passer un objet sans s’arrêter de lui-même, vous pouvez l’autoriser à s’arrêter au prochain objet.

4. Votre cheval n’avance pas

Pour envoyer votre cheval en avant, utilisez les phases suivantes :

Activez votre énergie et indiquez avec la main qui tient la longe la direction désirée. Puis, levez votre stick, commencer à faire des cercles rythmiques avec, derrière votre cheval ou au niveau de son épaule s’il vous fait face. Chaque nouveau cercle devrait légèrement se rapprocher du cheval.

Si nécessaire, touchez votre cheval avec votre stick et cordelette - imitez un cheval dominant qui mord. Touchez-le à l’épaule si votre cheval vous fait face et sur sa croupe pour l’encourager à aller de l’avant. Arrêter d’utiliser votre stick dès que votre cheval se déplace à l’allure et dans la direction que vous souhaitez.

N’oubliez pas de le récompenser. La clé est d’être poli et léger quand le cheval est léger et réactif, mais d’augmenter vos phases jusqu’à être assez efficace lorsque votre cheval ne répond plus.

Les chevaux introvertis ont besoin d’avoir une raison pour bouger. Votre cheval doit avoir un bon niveau de respect par rapport à vos demandes, mais il est tout aussi important de les récompenser quand ils font un effort.

Les chevaux introvertis sont motivés par : les récompenses vocales, une petite pause (ne vous endormez pas), les gratouilles, éventuellement un morceau de carotte qu’ils peuvent trouver sur l’objet. Soyez joueur et trouvez ce qui motive votre cheval !

5. Votre cheval ne reste pas au pas, il veut courir!

Les chevaux avec du sang trouveront peut-être le fait de marcher très difficile et ennuyant. Ce n’est pas grave, ils peuvent tout aussi bien apprendre le Touch-It au trot. Vous devrez peut-être les laisser trotter sur un ou deux cercles (voir plus) entre les touch-it.

Les chevaux de ce genre  se calmeront surement dès qu’ils comprendront l’exercice. Utilisez plutôt des objets grands et larges pour mieux attirer leur attention. Le plus petit est l’objet et le plus difficile ce sera pour le cheval.

Mettez-vous au défi !

Une fois que vous vous êtes fait la main avec ce petit jeu, vous pouvez vous mettre au défi, vous et votre cheval.

Pouvez-vous…

  • le faire avec une longe de 7 m ?
  • le faire au galop ?
  • demander à votre cheval de toucher un très petit objet, comme le couvercle d’un saut ?
  • demander à votre cheval de toucher l’objet avec le pied ? 

 

Cliquez ici pour télécharger votre exemplaire gratuit de l'e-book "14 Préparations pour un débourrage éthologique dans le respect et sans mors"

 

Exercise # 2: Passer sur des obstacles simples

Les jeunes chevaux ont l’esprit vif. C’est pourquoi nous devons garder le travail que nous faisons avec eux progressif et intéressant. Ça les aide à nous réserver leur intérêt et leur attention.

Pour tester et développer plus profondément la communication que vous avez créée avec votre cheval grâce au jeu du Touch-It, demandez-lui de passer sur des obstacles simples. Ça vous donnera la chance de créer encore plus de situations fructueuses  pour votre cheval - il deviendra encore plus motivé et intéressé.

Une fois que je commence à monter un cheval, je peux utiliser ces obstacles pour ajouter un objectif au travail en selle. La plupart des jeunes chevaux ne voient pas le but de porter un cavalier et ces obstacles vont les aider à comprendre leur nouveau boulot.

Objectif: 

Vous pouvez demander à votre cheval de passer sur une bâche, de sauter une petite barre, de monter sur le pédestre et de trotter sur quelques barres au sol. Votre cheval suit volontiers vos suggestions et comprend ce que vous lui demandez. Il commence à être fier de ses nouvelles compétences.

Matériel nécessaire :

  • un licol en corde
  • une longe de 3.7m, au mieux une de 7m
  • stick et cordelette 

J’aime utiliser au moins ces 3 obstacles :

  • barres au sol placées pour le trot - la distance entre deux barres s’adapte au cheval
  • une grande bâche en plastique bleue
  • un saut de 60 cm

En plus, si disponible, j’utilise le pédestre, un couloir en L, une passerelle en bois. Vous pouvez être créatif.

Bénéfices pour votre cheval :

  • Le plus de choses votre cheval sait faire, et le plus intelligent il se sentira 
  • la confiance en soi de votre cheval augmente
  • il devient plus intelligent
  • plus courageux
  • plus athlétique
  • et apprend à regarder où il met ses pieds

Plus tard, lorsque vous introduirez la selle et la sangle à votre cheval, vous pouvez utiliser ces obstacles pour tester à quel point il accepte son nouvel équipement. Beaucoup de chevaux pensent qu’ils ne peuvent plus se déplacer normalement une fois sanglés.

Les faire passer sur ces petits obstacles les aide à réaliser que tout va toujours bien. 

Comment débuter :

Le jeu du Touch-It est la préparation parfaite. Commencer à jouer le Touch-It avec tous les obstacles où vous voulez envoyer votre cheval. Surtout avec des objets comme la bâche  en plastique, le pédestre ou un saut d’obstacle, plusieurs chevaux en sont d’abord effrayés.

Demander simplement à votre cheval de les toucher et de les inspecter. Ne cédez pas à la tentation de pousser votre cheval sur l’obstacle. La plupart des chevaux vont développer l’idée de marcher au-dessus de ces objets “effrayants” par eux-mêmes après quelques répétitions.

Si vous poussez un cheval directement sur l’obstacle, vous créez une situation claustrophobique pour le cheval, ce qui le fait réagir avec un réflexe d’opposition. L’approche et la retraite sont la clé pour le cheval craintif.

Pour vous donner un exemple, laissez-moi vous expliquer le saut d’obstacle et la bâche :

Le saut d’obstacle

Commencez avec un très petit saut, peut être juste 20-30 cm. Envoyez votre cheval sur l’obstacle et arrêtez-le juste avant pour jouer au Touch-It. Votre cheval doit rester droit et centré devant l’obstacle. N’autorisez pas votre cheval à toucher l'obstacle avec ses pieds !

Il pourrait faire tomber la barre au sol, se faire mal à la jambe et perdre confiance. Envoyez votre cheval à l’autre main et répétez le Touch It.

Une fois que votre cheval reste droit et centré devant l’obstacle aux deux mains, passez à l’étape suivante. Faites trotter votre cheval sur un cercle et envoyez-le derrière le saut, puis entre vous et le saut. Faites la même chose à l’autre main.

Rappelez-le et récompensez-le. Renvoyez-le sur le cercle et répétez le même enchaînement, mais terminez-le en le faisant sauter l’obstacle. Donnez-lui une énorme récompense lorsqu’il cheval a sauté!

Si jamais votre cheval s’arrête, ce n’est pas un problème. Il manque probablement d’un peu de confiance. Ne le poussez pas, envoyez-le à l’autre main et répétez l'enchaînement précédent. La confiance est notre première priorité. Arrivera un moment où votre cheval prendra son courage à deux mains et passera sur le saut.

Si vous avez un cheval paresseux, ne lui demandez pas de revenir vers vous tout de suite après le saut. Demandez-lui d’abord d’accélérer, puis récompensez.

Certains chevaux ont tendance à détruire tous les obstacles et ne portent pas attention à leur pied. Si vous avez un cheval comme ça, construisez un saut qui à l’air très solide. Le mieux serait d’utiliser des obstacles naturels, comme un gros tronc. 

Regardez cette vidéo pour voir comment je fais avec ma jument Salima, qui a plutôt peur de sauter et qui est une vraie Drama-Queen.

La Bâche:

Si jamais votre cheval est vraiment terrorisé de la bâche, ignorez-la pour quelques séances. Placez-la dans la carrière et laissez votre cheval s’habituer à sa présence. Comme premier défi, demandez à votre cheval de toucher la bâche avec son nez.

Votre cheval va peut-être s’arrêter quelques mètres avant la bâche ou va essayer de l’éviter en vous poussant.

Si votre cheval s’arrête : Ne l'envoyez pas en avant, vous ne ferez qu’augmenter sa peur. Laissez-le regarder pour quelques secondes, puis envoyez-le à l’autre main. Il s’approchera un peu plus de la bâche à chaque nouvelle tentative.

Si votre cheval vous pousse ou essaie de passer entre vous et la bâche :

C’est une situation inacceptable. Arrêtez votre cheval et défendez votre espace avec fermeté. Votre cheval doit apprendre à confronter ses peurs et à vous respecter et vous faire confiance lorsqu’il fait face à quelque chose de dangereux.

Lorsqu’il court entre vous et la bâche, il agit par instinct de fuite. Interrompez ce comportement et mettez-en un nouveau en place.

Si votre cheval montre de tels comportements, il est mieux de lui montrer la bâche plusieurs fois dans la même séance, 2-3 minutes seulement, puis de se retirer et faire quelque chose de plus facile. Votre cheval gagnera en confiance avec chaque répétition.

Une fois que votre cheval peut toucher la bâche facilement avec son nez, vous pouvez encourager votre cheval à mettre ses antérieurs dessus. Bientôt, il découvrira que la bâche ne mange pas les jambes de chevaux et il marchera dessus.

Récompensez votre cheval pour son courage! Ça peut nous sembler simple et facile, mais pour beaucoup de chevaux c’est une grande étape de faire confiance à un humain quand ils sont effrayés.

Votre cheval vient juste de devenir plus courageux et sa confiance en vous face à des situations effrayantes a augmenté!

Mettez-vous au défi :

Pouvez-vous :

  • demander à votre cheval de trotter sur la bâche
  • demander à votre cheval de sauter un obstacle au galop
  • demander à votre cheval de sauter deux obstacles à la suite
  • demander à votre cheval de trotter au-dessus de 4 barres au sol, 2x à main droite, changer de direction puis 2x à main gauche
  • demander à votre cheval de mettre deux pieds sur le pédestre

Conclusion

Au mieux vous pourrez communiquer avec votre cheval, le plus confiant et respectueux il sera. Vous reconnaîtrez et serez capable d’interpréter le langage corporel de votre cheval de mieux en mieux.

La motivation, la confiance et l’enthousiasme de votre cheval augmenteront et il appréciera de passer du temps avec vous. Bientôt, vous aurez le sentiment de pouvoir “parler” avec votre cheval et il vous répondra.

C’est le sentiment qui me rend si accro aux chevaux, j’adore ça. Je suis sûre que c’est aussi la raison pour laquelle vous avez un cheval : vous voulez passer de bons moments avec votre ami et avoir le sentiment qu’il apprécie autant que vous.

 

Plus d'articles sur l'Education du Cheval