Chevaux Difficiles - Zayin 4 : Émotions ou Douleur Physique ? [Video]

Gabi Neurohr est au montoir avec un anglo arabe explosif

Zayin a eu du mal cette semaine. Nous avons débuté avec une séance exceptionnellement bonne lundi. Il était calme et connecté, mais Mardi etait simplement pas bonne.

Lundi il a fait un super boulot et j’ai pu avancer aux longues rênes, les laissant passer sur ses antérieurs, juste au dessus de la queue. Il a fait un très bon travail d’acceptation et de compréhension.

Mardi matin, cependant, il a commencé à se comporter bizarrement quand je l’ai sorti du box. J’ai eu un peu de mal à l’attraper. Il n’a pas été capable de se tenir tranquille pendant le pansage et il supportait mal d’être touché et brossé sur les flancs. Il était aussi sensible sur tout le corps.

Quelque chose en moi, peut être mon intuition, me disait qu’il avait besoin d’un moment de retrait après le travail émotionnellement difficile, mais je ne l’ai pas écouté.

J’ai donc poursuivi notre routine quotidienne, pensant à tort que les choses allaient s’arranger. La séance ne s’est pas bien passée: il était émotif, peureux, bien qu’il n’y ait pas eu de dérangements extérieurs.

J’ai finalement réussi à le calmer et à terminer la séance sur une note positive, en marchant autour du manège aux longues rênes. Mais tout ça m’a donné à penser.

Pourquoi un cheval ne fait il pas les choses comme je les lui demande

Il y a trois raisons principales qui font qu’un cheval ne fait pas ce qu’on lui demande:

  • Il ne comprend pas
  • Il a peur
  • Il a un problème physique

Je sais que Zayin a des problèmes physiques. Souvent les chevaux montrent des problèmes physiques quand ils sont émotifs, ou quand ils manquent de compréhension. Pendant les 3 premières semaines j’ai voulu faire connaissance avec lui et voir jusqu’où j’arrivais à résoudre ses tensions et sa nature craintive avec de la psychologie et l’utilisation de schémas clairs et de travail de gymnastique progressif.

Je pense avoir pas mal progressé, mais qu’il soit encore aussi sensible et réactif avec la sangle me dit qu’il doit y avoir autre chose qu’une simple sensibilité couplée à de mauvaises expériences.

Il est temps d'appeler le Veto

J’ai donc appelé la propriétaire et demandé son accord pour contacter la vétérinaire. Elle l’a donné, et notre vétérinaire, le Dr. Levy, qui passait le lendemain, a donc examiné Zayin. Je lui ai dit que je suspectais des ulcères gastriques en raison d’une combinaison de symptômes: des baillements, la sensibilité extrème dans la zone de la sangle, des comportements parfois agressifs à l’égard d’autres chevaux, et le fait de se donner des coups vers le ventre avec ses antérieurs.

 

 

Le résultat est que Zayin a des ligaments trop longs aux grassets qui font que la rotule bouge trop. Non seulement ça fait mal, mais ça déstabilise aussi les postérieurs ce qui inquiète beaucoup le cheval qui ne se sent pas en état de fuir si le besoin s’en faisait sentir. Ce manque de stabilité oblige le cheval à contracter tous les muscles de la zone de l’épaule, ce qui explique la sensibilité à la sangle.

La vétérinaire m’a montré que les muscles de son poitrail, qui passent directement sous la sangle, sont même légèrement gonflés et très sensibles. Elle m’a également confirmé qu’il avait sans doute des ulcères résultant de son stress constant et des émotions liées aux problèmes de ses postérieurs.

Le plan pour lui est qu’il va recevoir un traitement dans 10 jours. D’ici là il faut que je fasse en sorte de pouvoir le monter en sécurité, parce que dès que le traitement va commencer il faut qu’il trotte très activement pour stimuler les ligaments et les muscles du genou afin qu’ils se resserrent. Il ne peut pas faire ce travail en longe.

Il lui faut trotter en ligne droite pour pousser de maniére égale avec ses deux postérieurs. La fenêtre pendant laquelle il peut changer ses schémas de mouvement, donc se ré-éduquer, après le début du traitement est trés petite. Il va également recevoir un complément alimentaire pour apaiser son estomac.

Diaporama avec descriptions détaillés ci-dessous

/5

Le lendemain de la visite de la vétérinaire, je l’ai monté pendant quelques minutes. Au début il a fait un drame autour du montoir, puis soudain il a semblé se souvenir et s’est mis en place parfaitement pour que je puisse monter. Quand il est parti au pas il était un peu inquiet, mais’il s’est vite installé dans un bon pas. Il a déja été monté, mais peu, et cela remonte à 1,5 ans.

Restez connectés pour suivre ses progrès, c’est un cheval très intéressant!

 

Articles recommandés