Dancing - accepter le cavalier

La voila :

  • Être en confiance envers moi et mes outils au sol.
  • Comprendre le concept de pression et relachement - en pression rythmique et constante. Je veux que le cheval cède déja facilement.
  • Accepter la sangle et le tapis de monte à cru.
  • Comprendre la communication mutuelle - c’est peut être le point le plus important.Cette semaine Dancing a eu trois séances seulement - une au sol pour faire tous les jeux avec la selle sur le dos et deux pour sa toute première fois avec moi sur le dos. 

Elle a très bien fait. Comme elle avait déja appris à venir au montoir et à y rester immobile, la seule nouvelle chose était que je me couchait soudainement sur son dos comme un sac de patates. Comme avec beaucoup de nouvelles choses, elle était surprise mais de façon introvertie. Ça lui a pris quelques répétitions pour qu’elle se laisse aller, se calme et décide que c’était juste une autre de ces drôles idées d‘humains. J’ai fini lorsqu’elle était complètement en accord et détendue avec moi m’étalant sur son dos. Tout ce que je fais lors de cette première «monte» est le jeu de l’amitié, s’asseoir puis demander la flexion latérale à droite et à gauche. Ceci est important pour être sûr qu’ils me voient la haut et qu’ils comprennent vraiment ce qui arrive. Il n’y a rien de pire que de se faufiler discrètement et dix minutes plus tard le cheval voit soudainement le cavalier en haut et a la crise cardiaque de sa vie !

 

Appréciez la petit histoire photo de la premier fois de Dancing avec un cavalier sur le dos !

 

Cliquez sur la photo pour voir les descriptions et laisser un commentaire!

 

/18

 

{rfbcomment}width_of_fbcomment_box{end-rfbcomment}