Dancing - accepter la selle

 
Ça peut paraître banal, mais spécialement quand le cheval doit apprendre à porter une grande selle western avec des quartiers volants, c’est une chose qu’on ne devrait jamais sous-estimé! Comme elle est très curieuse, elle a rapidement appris que la selle était un endroit agréable, qui valait la peine d’être exploré et mangé.
 
Elle n’avait pas de problème à accepter la pose du tapis et de la selle, ni de se faire sangler. Mais elle m’a montrée qu’elle était inquiète de se déplacer avec. Les rebondissements sur son dos lorsqu’elle trottait, les bandes de cuir sur les côtés et le bruit des étriers étaient plutôt étranges pour elle. J’ai donc pris quelques séances pour lui montrer qu’elle pouvait toujours tout faire aussi bien que lorsqu’elle n’avait pas de selle sur le dos. Dancing n’a pas beaucoup ruer et pas très fort, mais elle a eu de la difficulté à trouver unmouvement en avant detendu.
 
Pendant les deux dernières séances j’ai aussi commencé à introduire le montoir. Je veux que les jeunes chevaux en tombent amoureux avec. Ça devrait être un endroit de tranquilité, de caresses et de gratouilles. Quand je monte sur un jeune cheval pour la première fois, je préfère ne pas avoir d’aide - comme ça le cheval peut mieux s’exprimer et je connais la vérité. Je dois aller à son rythme, puisqu’elle pourra bouger aussitôt qu’elle sera inquiète. Ceci sera le programme pour la semaine prochaine.
 
Découvrez d’abord l’histoire photo de Dancing qui apprend à accepter la selle.

 

 
Cliquez sur la photo pour voir les descriptions et laisser un commentaire!

 

/18